Chargement...

Arnold Muezza

Percussioniste
Accueil / Les Artistes / Arnold Muezza

Biographie


 

ARNOLD MOUEZA né le 07/04/1965 d'un père Guadeloupéen et d'une mère Angevine , il s'intéresse à la musique dés son plus jeune âge , grâce à son père
passionné, qui anime la première émission de jazz à la radio Nationale Algérienne (Jazz d'hier et d'aujourd'hui ) , pays dans lequel il travail en coopération et vit avec
toute la famille . C'est tout naturellement qu'Arnold commence par prendre des cours de batterie avec un membre de l'ambassade Américaine à Alger à l'âge de 7 ans .
Il intègre dans la foulée la classe de percussion du conservatoire d'Alger durant 2 ans .

Mais c'est au cours d' un voyage en Guadeloupe en 1980 qu'il choisira sa voie . Après une initiation à la percussion traditionnelle et notamment au tambour "GWO-KA ,
il participe à une veillée et joue en présence du grand maître incontesté "VÉLO" .

En 1982 , après avoir obtenu une bourse du ministère de la culture pour étudier la percussion aux ETATS UNIS ( avec une attestation d'ART BLACKEY qui fait son éloge
) , il intègre "MACOUBARY" , première formation à
interpréter dans l'hexagone , le répertoire traditionnel de percussions Afro-cubaines ,ce qui lui permet de côtoyer les plus grands percussionnistes de cette discipline de
passage à Paris . RAY BARETTO , DANIEL PONCE , SHANGUITO , JERRY GONZALES , LOS MUNEQUITOS , GIOVANNI HIDALGO , et bien d'autres ......

Parallèlement , il commence à intégrer des formations professionnelles et à enregistrer des albums avec des artistes de renommée tel que :
RAY LEMA , ALFREDO RODRIGUEZ , EDDY MARTINEZ , PEDRO URBINA , MANU DIBANGO , ANGELIQUE KIDJO , KAOMA , ZOUK MACHINE , GEORGE MC
INTOSH , BRICE WASSY , MANGU , GENE PERLA , TERRY MOÏSE , PATRICK ARTERO etc.........

ARNOLD MOUEZA n'est jamais resté cantonné à un style de musique , on a pu le voir sur scène tantôt avec TANIA MARIA , DON ALLIAS , EDDY GOMEZ , le
lendemain accompagnant ALPHA BLONDY , MORY KANTÉ , JACOB DESVARIEUX avec GUY SANGUE , un BIG BAND en SUISSE (ARRAU)aux côtés de MIROSLAV
VITOUS , RANDY BRECKER , ADAM NUSSBAUM , en quartet avec DANNY GOTLIEB , en MASTER CLASS avec PACO SERRY , DANNY GOTLIEB .
Dans des groupes : "TOUKOULEUR" avec CLAUDE TERRANOVA ,PASCAL TEILLET , CYRIL ATEF . "THE VOLUNTEERED SLAVES" avec OLIVIER TEMIME ,
JEROME BARDE , EMMANUEL DUPREY , HAKIM BOURNANE , JULIEN CHARLET .

il enseigne au CIM durant 5 ans , obtient un DE de "musiques traditionnelles" , poursuit l'enseignement au sein du "centre de musiques
traditionnelles d'îles de FRANCE , et à l'école de musique de Morsang sur orge où il réside .

Aujourd'hui , ARNOLD MOUEZA se passionne pour un projet qui lui a permit de se rééduquer après une grave blessure contractée au niveau de la main droite .
Eloigné du circuit professionnel durant 3 longues années , il a élaboré une technique permettant d'interpréter seul le répertoire instrumental intégral des tambours
"BATAS" (l'ORÛ SEKO )sur des CONGAS , sans négliger pour autant l'ORÛ CANTADO ( ce même répertoire accompagné de chants sacrés ) .
A noter que dans le cadre traditionnel , ces polyrythmies complexes et extrêmement codées sont interprétées par 3 percussionnistes , ce qui laisse entrevoir la difficulté
et la prouesse que cela nécessite pour s'approcher de la réalité .
Nombre de percussionnistes pratiquant les tambours BATAS font des retranscriptions plus ou moins fidèle , mais très peut d'entre eux pourront parvenir à interpréter
l'intégralité du répertoire , tant la tache est gigantesque et complexe d'un point de vue technique .

La fidélité ainsi que la précision de ses retranscriptions , ont valut à ARNOLD MOUEZA la reconnaissance de personnalités Cubaines incontestées dans ce domaine tel
que le percussionniste émérite "XAVIER CAMPOS" ou la danseuse du Cojunto National de CUBA "DAISY VILLA LEJO" .

Utiliser le potentiel de ces Rythmes ( ou toqués) Majestueux , "Dans un Contexte Musical Contemporain" , est désormais le nouveau challenge d'ARNOLD MOUEZA .

Ce projet ne représente pas seulement l'aboutissement d'un travail de longue haleine , c'est aussi une manière de perpétuer un héritage culturel Caribéen , puisque les
tambours "BATAS" n'existe sous cette forme qu'à CUBA .

C'est le fruit d'un métissage , d'une rencontre entre percussionnistes issus de régions et pays différents , réunis par le commerce "Triangulaire" .
Tout comme les chants sacrés qui accompagnent les tambours BATAS , rappelant certes des mélopées Africaines , mais teintées de consonances harmoniques
empruntées à la gamma occidentale .

En transposant des rythmes sans omettre d'y rester fidèle , en y incorporant de la musique contemporaine sans dénaturer les mélodies initiales , c'est ce à quoi s'attelle
la nouvelle formation d'ARNOLD MOUEZA , " THE YORUBA PROJECT " ( " EMPRUNTER AU PASSÉ SANS RENIER LE PRESENT" !!) .